Plan Départemental Inclusion Numérique


image Capture_dcran_20231221_091010.jpg (71.5kB)
couverture plan départemental inclusion numérique

Un habitant sur deux est confronté à au moins une difficulté dans son accès ou dans son usage du numérique ;

  • un Haut-Savoyard sur trois est en grande difficulté avec le numérique (INSEE, décembre 2022) et a besoin d’un accompagnement renforcé, de proximité pour faire ses démarches au quotidien, prendre un rdv chez le médecin, suivre la scolarité de ses enfants (Espace Numérique de Travail des collèges), rester en lien avec ses proches, disposer de droits sociaux, parfois accéder à l’emploi ;
  • 100 000 d’entre eux sont en situation d’illectronisme, sans usage numérique et cumulent des difficultés sociales, d’isolement géographique, culturelles ou générationnelles à ces difficultés numériques. L’accompagnement de ces publics nécessite une approche pluridisciplinaire adaptée, coordonnée et complète sur l’ensemble des territoires ;
  • une digitalisation croissante à l’image du plan Action Publique 2022 qui a substitué des guichets de services publics par des plateformes numériques (250 démarches dématérialisées fin 2022) ce qui a éloigné encore plus les publics vulnérables de l’accès aux droits ;
  • les conclusions du Conseil National de la Refondation prônent la nécessité de territorialiser davantage les politiques publiques d’inclusion numérique (Feuille de route « France Numérique Ensemble »).
Pour faciliter l’accompagnement des usagers à l’accès à leurs droits par le numérique, il est proposé de mettre en oeuvre un Plan Départemental Inclusion Numérique reposant sur trois piliers :
  • les Publics : un plan pour les publics sous compétence départementale (enfants de l’Aide Sociale à l’Enfance, seniors, bénéficiaires du revenu de Solidarité active, publics en situations de handicaps, etc.) ;
  • la Proximité : un plan au plus près des usagers dans les territoires en prenant appui sur les Pôles Médico-Sociaux, les collèges publics, les bibliothèques du réseau départemental et en contractualisant avec les partenaires (Espace France-Services , associations, etc.) ;
  • la Performance : un plan structurant à l’échelle départementale et locale visant à rendre plus efficiente la démarche d’inclusion numérique (gouvernance réaffirmée en identifiant dans un même territoire une collectivité qui pilote la politique d’inclusion numérique, et en renforçant les articulations des différents acteurs). Ce plan vise non seulement à valoriser un nombre conséquent d’actions déjà menées par le Département (2/3 des actions du plan), mais également, a pour objectif de proposer de nouveaux axes de travail pour réduire la fracture numérique. Ces nouveaux axes de travail ne génèrent pas de demandes de crédits supplémentaires ; elles s’appuient sur les dispositifs de droit commun.
Le Plan Départemental Inclusion Numérique propose, notamment :
  • de faire de nos 31 Pôles Médico-Sociaux, des quelques 200 bibliothèques médiathèques du réseau départemental des maillons de proximité pour accéder à des points numériques et déployer des actions d’accompagnement, en articulation avec les 21 Espace France-Services ; de créer les conditions d’ouverture des salles multimédia de futurs collèges (Ambilly ; Thonon le Lac noir ; Publier ; Cluses ; Bonneville ; Groisy ; Annecy les Illettes ; Annemasse) prioritairement à la communauté éducative (voire aux acteurs de proximité, telles que certaines associations) en dehors des heures scolaires en revoyant le référentiel bâtimentaire afin de prévoir un accès physique indépendant, et de sécuriser les accès numériques ;
  • de renforcer les actions de médiation auprès des enfants de l’Aide Sociale à l’Enfance, des personnes en situations de handicaps, des seniors ou encore des bénéficiaires du revenu de Solidarité active, en prenant appui sur les conseillers numériques France-Services (du Département et pas que) ou d’associations labellisées « Plan Départemental Inclusion Numérique" » (respectant un cahier des charges départemental garant de la qualité et articulation des accompagnements) ;
  • de proposer un kit de formation à destination des agents du Département en illectronisme ou difficultés numériques visant à acquérir les compétences numériques de base (manipulation de la souris, navigation sur internet, etc.) ;
  • de créer une filière de reconditionnement pour les matériels informatiques du Département réformés (principalement les tablettes collégiens) et les mettre à disposition des publics cibles parallèlement à un accompagnement, en mobilisant de surcroît des publics éloignés de l’emploi (Bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active; public handicapé) dans cette filière de reconditionnement.
Le Plan Départemental Inclusion Numérique a été adopté le 11 décembre 2023 en assemblée départementale.
Vous pouvez le télécharger en suivant ce lien.